Jour 3

Encore un changement de pays prévu aujourd’hui, nous avons réservé un hôtel en Slovénie.

Gros bide au moment de payer la chambre d’hôte: nous nous faisons toujours un point d’honneur à s’exprimer dans la langue du pays visité. J’ai pris beaucoup de temps à préparer la phrase « Buongiorno signora, vengo a pagare la camera« , quelle ne fût pas ma déception quand la réceptionniste m’a répondu « Pas de problème monsieur, ça fera 59€ » dans un Français impeccable. Mince.

Tout le monde est prêt à l’heure

P1000876

La route se passe tranquillement, ponctuée de péages. A croire qu’il y en a un tous les 500 mètres! L’essence est aussi particulièrement chère.

P1000879

P1000881

Ayant bien roulé, nous décidons de nous arrêter déjeuner à Venise. Avec Valou nous avons prévu de nous y arrêter au retour, mais ce n’est pas le cas du reste du groupe. C’est l’occasion ou jamais, nous ferons donc une petite boucle. L’arrivée sur la lagune avec Venise qui apparait au loin est un des grands souvenirs!

P1000882

Nous parvenons à garer les motos facilement, ça ne doit pas être aussi aisé en voiture…

Et voilà Venise, c’est aussi magnifique qu’on le dit.

P1000883

P1000884

Déjeuner rapide

P1000885

P1000886

P1000887

Nous nous offrons même un tour en bateau taxi, après de nombreuses négociations sur le tarif.

P1000889

P1000892

Ici, les garages contiennent des bateaux, forcément.

P1000893

Arrivée sur le Grand Canal.

P1000894

P1000896

P1000897

P1000899

P1000901

Après cette parenthèse touristique, direction la Slovénie. A la frontière, c’est le rideau noir pour le GPS, la cartographie installée s’arrête à l’Italie. Pour la Slovénie et la Croatie, ce sera carte routière papier. A l’ancienne. Ça fonctionne plutôt bien, nous trouvons facilement l’hôtel à Lipica.

P1000904

Le bâtiment est imposant, on voit sur le balcon le propriétaire, que l’on surnommera Igor, à cause de son chapeau façon ex-URSS qu’il ne quittera pas

P1000905

P1000906

La communication est assez compliquée, vu qu’ils parlent assez mal Anglais. Et nous, pas du tout Slovène. Mais on arrive quand même a se faire comprendre avec un subtil mélange d’Anglais, d’Allemand, et d’Italien.
Ensuite, direction le restaurant, ou nous ferons honneur à la boisson locale en commandant une Laško, qui se prononce « Lache-ko », la bière Slovène.

P1000907

Et « Restaurant » se dit comme ça:

P1000910

Le trajet du jour: http://goo.gl/maps/2K7Vm

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s