Jour 9 – Arrivée à Los Angeles

Mauvaise surprise au réveil, le temps est encore très gris, et une sorte de brume flotte sur Pismo Beach. Pas grave, on avait prévu les doublures de type K-Way pour les jambes, nous voilà accoutrés comme des motards Scandinaves en hiver.

P1060059

P1060060

Et c’est parti. La route est moins intéressante qu’hier, c’est une étape de liaison. On peut en profiter pour parler un peu moto, nous commençons à la connaitre un peu.

Le confort est toujours aussi impérial, on ne s’en lasse pas. Hier fut une grosse journée, pas de mal de fesses, pas de dos en compote, on arrive en forme. On s’arrête car il faut faire le plein, mais sinon, on peut faire huit heures de route sans aucun souci.
Au sujet du carburant, la consommation est très raisonnable. Une fois le plein fait, l’ordinateur de bord donne une autonomie de 240 miles, soit 380km! Il faut dire qu’on ne roule pas fort non plus, le style de moto fait qu’on conduit sur le couple. La zone rouge est à 5000 tours minutes, c’est dire. J’ai fais un relevé pour voir, on fait 130 miles (210km) avec 3 gallons (11,5L), ce qui donne une consommation de 5,5L/100. Correct, surtout qu’il s’agit d’un 1500cm3, avec 400kg à emmener. Et même davantage avec nous et les valises chargées.

Nous traversons la région des vignes des célèbres vins Californiens

P1060061

P1060067

On descends rapidement de Pismo Beach vers Santa Barbara. C’est une ville balnéaire, mais mis à part le nom célèbre, il n’y a pas grand chose. C’est sympa, un front de mer mignon, une artère commerçante…et voilà à peu près tout 🙂

P1060075

P1060077

Les skate parc. Californie oblige, ici le culte du corps est bien réel. Beaucoup de cyclistes, de joggeurs… Le front de mer est particulièrement bien aménagé, ça doit être bien agréable de faire son sport là.

P1060078

P1060079

P1060080

P1060081

L’artère principale de Santa Barbara

P1060083

La différence d’architecture commence à être flagrante, surtout par rapport à San Francisco. L’influence hispanique devient notable.

P1060084

P1060086

Incontournable dans le pays

P1060087

Un vélo avec un grand porte bagage, surement pour emmener sa planche de surf à la plage

P1060090

P1060093

Nous commençons à êtres accrocs aux Starbucks 🙂

P1060094

Santa Barbara n’offrant pas plus d’intérêt que ça, nous reprenons la route, toujours en longeant le Pacifique.

P1060104

P1060106

Le long des plages, il y a des centaines de camping-cars. Ici, il appellent ça des « R.V. », comme recrative vehicules. On a du mal à savoir si ce sont vraiment des vacanciers, ou tout simplement des gens qui n’ont plus de maisons, la crise étant rude aux Etats-Unis.

P1060110

Il est temps de déjeuner. Pour la nourriture, on se débrouille toujours par nous même. A ce jour, nous ne sommes allés que trois fois au restaurant pour le moment. Et encore, deux fois, c’était pour le petit déjeuner. On s’en sort en faisant les courses, roder dans les supermarchés est un excellent moyen de s’imprégner de la vie des locaux.

P1060118

L’agencement ressemble beaucoup à nos supermarchés, rien de dépaysant. Mais y trouve t-on les mêmes choses?
Tout d’abord, contrairement aux idées reçues sur les habitudes alimentaires des Américains, on trouve plein de fruits et légumes. Mais en barquettes immenses, de plusieurs kilos. Les fruits sont locaux, notamment les fraises, produites juste à côté.

P1060119

Évidemment aussi, des gâteaux, surement très riches en calories

P1060121

P1060122

Les gâteaux fluos sont finalement peu appétissants, mais les donuts et autres bagels font plutôt envie.

P1060123

Dans les trucs bizarres, on trouve de la viande hachée en tube. En GROS tube.

P1060125

Des seaux de glace!

P1060127

Un peu de pâte à tartiner?

P1060128

Il y a du choix!

P1060129

Les produits laitiers sont nos amis pour la vie, à tel point qu’on achète ici le lait en bidon de un gallon (soit 3,8 litres)!

P1060130

Les œufs, qui sont d’un blanc immaculé!

P1060131

Le rayon jus de fruits.

P1060132

Là aussi, bouteilles de un gallon

P1060133

Tiens! Si nous allions trainer au rayon bières? On y trouve de la Chimay!

P1060135

Par contre, 13$ la bouteille, ce n’est pas donné! A noter un autre truc pénible dans les magasins, tous les prix sont… Hors Taxes. On achète un truc à 9,99$ par ex, par réflexe on sort le billet de 10, et bien non, avec les taxes on paye 10,xx$ J’ai pas compris l’intérêt. En plus, les taxes varient selon les états, mais aussi visiblement selon certaines villes, c’est à ne rien y comprendre.

Les caissiers et caissières sont en général très sympathiques, et ont un mot gentil pour tout le monde. C’est surprenant en passant à la caisse de s’entendre demander si on passe une bonne journée. Evidemment, même avec tous les efforts du monde, quand on réponds, ils entendent bien que nous ne sommes pas Américains, et demandent d’où on vient, ou on va… Quand on réponds qu’on vient de la France, la réponse est unanime: « WOW! ». Ils semblent tous adorer la France, et rêvent d’y aller. C’est toujours très sympathique comme discussion.

La route continue, nous passons à proximité de Point Mugu, un énorme base de la Navy. Ils ont exposé deux avions sur des socles, en tant que passionné, l’arrêt photo est obligatoire!

P1060142

P1060143

P1060144

P1060151

Après Santa Barbara, un autre lieu très connu

P1060176

Les maisons en bord de mer, toutes plus belles les unes que les autres. Toute cette misère, moi ça me file le bourdon 🙂

P1060184

P1060185

On immortalise l’instant, histoire de faire enrager les collègues qui bossent en ce moment. C’est aussi à ce moment que nous réalisons que nous sommes à presque 10000km de chez nous.

P1060189

Évidemment, nous ne pouvions pas venir jusqu’ici pour vérifier s’il y a VRAIMENT des maitres-nageurs avec des maillots de bain rouges.
Voici déjà leur voiture…

P1060195

Et oui! Ils existent vraiment 🙂 Et même avec la bouée!

P1060203

Qu’est ce qui peut-être plus cliché que cette photo?

P1060204

P1060199

P1060211

P1060212

Nous continuons de longer la côte, après Malibu, Pacific Pallissades, Santa Monica…

P1060213

P1060215

Ça vous dit une petite maison avec vue sur la mer?

P1060225

Nous arrivons en vue de la jetée de Santa Monica. C.’est noir de monde, ça ne nous dit pas trop, nous décidons de continuer vers Venice Beach.

P1060229

Ce n’est pas très loin de là, on y arrive rapidement. Nous n’avons pas trouvé ça extraordinaire, et pas mal de gens plus ou moins bizarres. Pas très rassurant au final. L’heure est déjà bien avancé, visiblement ce n’est pas un endroit très recommandable quand la nuit tombe.

P1060231

P1060232

Le temps de faire un tour rapide, d’admirer les surfeurs…

P1060233

P1060235

Et nous repartons rapidement, direction l’hôtel. Le GPS n’est pas fixé sur la moto, c’est Valou qui fait office de navigatrice.

P1060242

A noter que Los Angeles est une ville ENORME (en fait c’est un ensemble de plusieurs villes, considérées comme des quartiers). Donc l’hôtel qui est aussi à Los Angeles, est à presque 40km de la plage!
Avant le départ, nous avions été mis en garde contre une circulation infernale, et une ville embouteillée 24h/24

P1060245

Finalement, ça c’est très bien passé, le GPS a été d’une aide précieuse.

P1060248

P1060250

P1060260

L’hôtel se trouve à Hollywood. Ça semble être la top frime dit comme ça, mais en fait Hollywood est une des villes qui compose Los Angeles.

P1060266

Même si c’est la première fois que l’on vient, on est frappés par une impression de déjà connaitre les lieux. L’influence des films et des séries télé. Idem pour les noms de lieux… Sunset Boulevard, ici Melrose. On connait!

P1060268

Aucun souci pour trouver l’hôtel, tout simplement nommé Hollywood Hotel. http://www.hollywoodhotel.net/
Il est idéalement situé, et nous pourrons nous rendre dans la plupart des lieux intéressants. On sent l’influence Mexicaine, et pour manger on se régale de Tacos, de Buritos, et d’autres trucs qui finissent en « OS », achetés une misère dans des barraques à Tacos. Comme des baraques à frites chez nous, mais avec des Mexicains dedans. Généralement, on arrive à manger pour 9$…à deux!

P1060271

P1060272

Nous sommes davantage dépaysés arrivés à Los Angeles. San Francisco ressemble assez à une ville d’Europe au final. Le temps s’est levé, et il fait à nouveau bon, même à une heure tardive de la nuit. Nous avons eu 35°C en arrivant, alors que ce matin nous avions les doublures étanches.

Le trajet du jour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s