Jour 13 – Route 66, chapitre 2

Encore une grosse journée avec plein de choses à voir, donc beaucoup de photos. Le thème principal est la route 66, puisqu’on va la suivre une grosse partie de la journée.
Départ de Needles à l’aube. Bonjour, il est 6h00 du matin, et il fait déjà 30°C. Aujourd’hui, la météo prévoit 47°C à l’ombre. Le vent est fort, mais pas chaud: brûlant! Pour avoir une idée, mettez vous la tête devant un sèche cheveux, voilà, c’est ça. On part donc sans grand regret de cette fournaise.
Notez les protections sur le visage, sans ça les lèvres sont sèches et douloureuses au bout d’une heure. Testé pour vous, ce n’est pas agréable.

P1060693


P1060694

Nous quittons la Californie, bienvenue en Arizona!

P1060710

Accessoirement, nous changeons de fuseau horaire, et perdons une heure.
Initialement, nous devions rejoindre le Grand Canyon par les grands axes. Mais vu qu’il est encore très tôt, nous décidons de couper par Oatman, à travers les Black Moutains. Le décor est encore très désertique.

P1060719

Nous sommes toujours sur la Route 66

P1060722

Vu que nous coupons, la distance est considérablement raccourcie, mais la route est étroite et sinueuse, et la moyenne pas terrible. Peu importe, on en prends plein les yeux.

P1060745

A certains moments, on avait l’impression de rouler sur la Lune… Ou sur Mars. Même si nous n’y sommes jamais allés, ça doit ressembler à ça

P1060750

P1060756

De temps en temps, on croise un « lotissement » constitué de quelques cabanes délabrées et de caravanes. Mais de quoi peuvent bien vivre les gens ici?

P1060765

Arrivée à Oatman, « The Ghost Town who refuse to die », c’est marqué dessus.

P1060766

C’est désert, tout est fermé, mais il est à peine 8h du matin. Il s’agit d’un ancien village de chercheur d’or abandonné depuis longtemps, sauf par une poignée de commmerçants qui le font survivre grâce aux voyageurs qui font la route 66.
Le seul or qu’on trouve ici se trouve dans les poches des visiteurs, c’est un poil surfait, ça semble parfois trop typique pour être authentique, mais l’ambiance reste sympa.

P1060771

Le Oatman Hotel, supposé être hanté.

P1060774

P1060776

Un drôle de bonhomme voulait prendre mes mesures, je n’ai pas compris pourquoi 🙂

P1060780

P1060784

P1060785

P1060786

P1060788

P1060790

On commence à croiser quelques groupes de motards en pèlerinage sur la 66. Ici, un groupe d’Allemands.

P1060792

Oatman est plutôt critiqué sur les guides, qui reprochent un manque d’authenticité. A chacun de se faire son opinion, personnellement nous n’avons pas regretté ce détour. Outre le village en lui même, c’est surtout la route qui est spectaculaire.

P1060803

P1060813

P1060819

Encore un ensemble de baraquements au milieu de nulle part

P1060830

Puis on rejoint à nouveau la civilisation.

P1060839

Dans ces contrées perdues, nous nous arrêtons très régulièrement pour faire le plein. Même si le réservoir est encore bien rempli, nous préférons éviter la galère de la panne sèche, ces deux derniers jours, on ne savait jamais vraiment quand on verra une station service. Toutefois, la moto offrant une autonomie de plus de 300 kilomètres, on ne sera jamais vraiment stressés. Principe de précaution dira t-on.

P1060840

Outre la moto, c’est aussi et surtout les passagers qu’il faut songer à rafraîchir régulièrement 🙂 Heureusement, on trouve absolument partout de petites cafétérias avec moultes glaces et milk-shakes. Pas forcément diététique, mais on transpire beaucoup, ça compense. Enfin, c’est ce qu’on se dit pour déculpabiliser 🙂

P1060843

Je suis un fan absolu des camions US

P1060844

On mets à nouveau de côté la route principale pour continuer encore et toujours de s’imprégner de la Route 66 en savourant chaque kilomètre. Après Kingman, elle est largement plus roulante. A nouveau un train de marchandises

P1060848

On ne ment pas en disant qu’ils sont longs!

P1060851

Depuis ce matin, il y a un vent de travers à décorner un biker. Là, entre Peach Springs et Seligman, on doit s’arrêter pour laisser une mini tornade de poussière traverser la route. Quoi de plus normal? 🙂

P1060859

P1060860

P1060861

Arrivée à Seligman, le berceau de la route 66.

P1060863

Il y a ici une association qui tente de faire perdurer l’histoire, et de préserver ce patrimoine. C’est parfois kitsch, mais l’ambiance est très sympa, on a vraiment l’impression de revenir dans les 50’s

P1060866

P1060869

P1060870

Souvent, les magasins sont constitués qu’un joyeux bric à brac.

P1060879

Joli grillage en cornes!

P1060885

P1060887

P1060888

P1060890

On s’arrête pour manger un burger dans ce petit restaurant.

P1060891

Ici aussi les voyageurs aiment laisser une trace de leur passage!

P1060892

Derrière le restaurant, c’est aussi un joyeux capharnaüm. Le site a directement inspiré le film d’animation « Cars ». Le village de « Radiator Springs » du film rends largement hommage à Seligman!

P1060893

P1060894

P1060896

P1060897

P1060901

P1060902

Passage obligé chez Angel Delgadillo, un des grandes figures de la Route 66. C’est un ancien barbier, qui exerçait à l’époque ou la route était un axe majeur. On peut poser sur son fauteuil.

P1060904

Le magasins de souvenir est tenu par son fils, qui parle quelques mots de Français, et qui est tout fier de nous montrer que Johnny est passé par son magasin! 🙂

P1060905

P1060906

P1060907

P1060910

P1060911

P1060916

P1060919

P1060921

P1060923

P1060924

Un groupe de motards arrive, on les reconnait, ce sont les Allemands croisés ce matin à Oatman.

P1060926

Nous quittons à regrets Seligman, l’ambiance est très sympathique

P1060929

Passage rapide par Williams

P1060937

P1060942

Nous avons rejoint la grand route. Nous laissons la Route 66 derrière nous, en ne réalisant pas encore tout à fait qu’on y était, pour de vrai….

P1060944

On ne reste pas longtemps sur la route principale, il est temps de bifurquer…

P1060946

Visiblement, c’est par là 🙂

P1060954

Le temps devient menaçant, on pense s’arrêter plusieurs fois pour mettre les doublures étanches, mais la pluie ne tombera pas, et le vent finira par chasser les nuages

P1060957

P1060962

Arrivée au « Grand Canyon Village ». Arrêt à l’hôtel Holiday Inn. Par je ne sais quel miracle des réservations par Internet, les suites sont 3$ plus chères que les chambres normales. Nous n’hésitons pas 🙂 Lit King size!

P1060971

Kitchenette…

P1060972

Et même une petite partie salon. Un véritable petit appartement!

P1060973

P1060975

Et même une petite terrasse

P1060977

Évidemment, on ne prends que le temps de débarquer les valises rapidement, pour reprendre la route. Nous avons un truc spécial à voir! Entrée du parc

P1060980

Le temps de se garer, et nous nous approchons du bord en retardant le + possible le moment d’ouvrir grand les yeux… Puis c’est la grosse claque visuelle. I.M.P.R.E.S.S.I.O.N.N.A.N.T.
Aucune photo ne pourra retranscrire la sensation d’immensité!

P1060982

Il faut juste avoir à l’esprit que le fond du canyon est 1600 mètres plus bas, et que l’autre côté est à 35km.

P1060983

P1060985

Des promontoires sont aménagés un peu partout, et permettent de multiplier les points de vue

P1060993

Échanges de bons procédés avec d’autres visiteurs. « Je vous prends en photo et vous nous prenez en photo » 🙂 On le remarque un peu, on a pris des couleurs…

P1060998

D’autres sont plus aventureux pour faire des photos plus originales

P1070001

P1070004

On ne peut que rester en contemplation devant ce spectacle. Les mots manquent pour le décrire.

P1070006

P1070009

P1070010

P1070014

P1070015

P1070022

P1070023

Tout le monde est là dans un but précis, admirer l’un des plus beaux couchers de soleil sur terre…

P1070025

Pas un bruit, tout le monde profite religieusement du moment.

P1070033

P1070034

Une fois la nuit tombée, c’est le moment de retourner au village pour se rassasier. Problème, tout le monde a quitté le parc en même temps après le coucher du soleil, c’est donc la grand affluence. De plus, les serveurs ne nous ont pas semblé très sympathiques. Mais pas de quoi nous faire redescendre du petit nuage sur lequel nous sommes.

P1070040

C’est la tête remplie de paysages que nous nous endormons ce soir.

Le trajet du jour

Une réflexion sur “Jour 13 – Route 66, chapitre 2

  1. Pingback: Jour 2 | Toudis en Vadrouille

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s