Jour 10

Comme prévu au programme, pas grand chose, juste un peu de roulage pour visiter les Lofotens. Un objectif tout de même: aller à Moskenes pour réserver le bateau pour Jeudi. Le vent souffle toujours fort à Ramberg, mais dès qu’on fait quelques kilomètres dans les terres, les montagnes nous coupent du vent, et il fait très bon.

P1000859

Par contre la route se dégrade par endroits, et nous devons même traverser une zone en travaux.

P1000863

P1000865

Les îles Lofoten sont un haut-lieu de la pêche à la morue.

P1000868

P1000870

P1000880

P1000882

La principale activité est le séchage à l’air libre

P1000888

P1000890

P1000891

P1000892

P1000894

Chaque maison dispose de son séchoir en bois, plus ou moins grand

P1000897

P1000898

P1000910

P1000913

Arrêt au village de A 🙂

P1000919

P1000929

Nous sommes à la pointe extrême Sud des Lofoten

P1000930

P1000934

P1000938

P1000940

Le village vit principalement de la pêche, évidemment. Les boites aux lettres sont regroupées, et décorées

P1000945

P1000954

P1000947

P1000949

P1000958

P1000959

La morue, ou cabillaud, dispose même de son musée!

P1000971

P1000975

P1000976

P1000979

P1000980

P1000983

P1000990

P1010007

P1010001

P1010004

Panorama de la ville de Reine

P1010014

P1010020

Les ponts sont étroits, un seul véhicule peut passer.

P1010024

P1010025

Autre spécialité du coin, le mouton!

P1010045

P1010034

P1010048

On goûte au biscuit apéritif local: du poisson séché! C’est écrit dessus: c’est riche en Oméga 3 🙂

P1010052

P1010058

P1010059

C’est assez filandreux, ça a bien le gout de poisson (forcément), et ça passe bien avec une bière!

P1010060

C’est plutôt très bon!

P1010061

Le mauvais plan, c’est qu’on ne peut pas réserver en avance au terminal de car ferry… Seulement par téléphone ou Internet, et que seules 50% des places sont ouvertes à la réservation. C’est donc 1ers arrivés/1er servis… Nous avons bien essayer de nous connecter au site, mais le bouton réservation disparait quand on sélectionne « motorcycle ». Tant pis, on ne réserve pas, on verra sur place.
Le seul souci, c’est qu’il y a un bateau à 10h30, si on ne l’a pas, le suivant est à 15h, puis 19h… Nous irons donc au lit très tôt pour se lever vite, rendre les clés du chalet, et tracer jusque l’embarcadère en priant pour que ce soit OK, sinon on prendra pas mal de retard sur le planning…

Nous célébrons aussi l’anniversaire de Valou un peu en avance au restaurant, qui fait partie du « réseau arctique ». C’est un label récompensant les restaurateurs qui travaillent les produits locaux. Nous ne l’avons pas regretté, la soupe de poissons des Lofoten était savoureuse, avec un petit verre d’Aquavit en digestif. Un régal, et ça change des tartines et sandwiches qui nous nourrissent depuis plus de 10 jours.

Météo
etoiles4
Moral
etoiles5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s