Jour 20

Jeudi 17 Juillet – A la frontière des hautes terres

Aujourd’hui, on fuit la foule et les touristes, l’objectif est d’aller explorer les routes 26 et 32 et d’aller aussi loin que possible avant qu’elles ne se transforment en pistes.
Avant, arrêt au site de Skalholt, ancien haut lieu religieux

P1120994

P1120995

P1130001

Même si le temps reste gris, il fait assez correct (pour l’Islande…)

P1130006

Les routes sont à nouveau désertes, plus de bus, le bonheur

P1130009  P1130012

C’est toujours bien indiqué. Ca semble incompréhensible comme ça, mais c’est clair une fois qu’on est sur place

P1130011

P1130012

Un enclos à moutons, vide en cette saison, ils sont regroupés à l’Automne. C’est un grand moment dans la vie sociale du coin, et l’occasion de se réunir et de faire la fête.

P1130025

P1130033

Après les surpeuplées chutes de Gullfoss, il n’y a absolument personne à Hjaparfoss

P1130037

Les « orgues basaltiques »

P1130042

Bon, OK, il y a quand même quelques personnes…

P1130050

Mais vraiment peu!

P1130052

La piste pour y accéder est un peu moins praticable, mais ça passe…

P1130054

P1130062

P1130066

Nous tentons ensuite une incursion sur la piste menant au site de Stöng. Mais elle est à la limite du praticable. Nous continuerons quelques centaines de mètres à pied, et nous y découvrons un panorama exceptionnel (comme un peu partout dans le secteur!)

P1130077

Ayant laissé la moto sur le côté, nous croisons deux 4×4 d’excursion qui ralentissent et demandent du regard si tout va bien. Un sourire, un pouce levé de notre part, et ils continuent leur route. C’est bon de savoir qu’en cas de souci dans le secteur, l’entraide ne doit pas être un vain mot.

P1130081

La route est pleine d’ornières, il n’était vraiment pas raisonnable de continuer pendant les 8 kilomètres

P1130084

Je descendrais seul, par prudence, c’est plus simple en solo

C’est un peu frustrés que nous ferons demi-tour, en nous promettant de revenir avec un 4×4 🙂

P1130085

P1130091

Ici, les ponts à simple voie sont en bois!

P1130095

Nous continuons la route vers l’Est. Nous nous arrêtons dans la dernière station service avant les hautes terres pour déjeuner, et sympathiserons avec un couple de retraités Français en camion Nissan aménagé.

P1130102

P1130103
Ici le risque volcanique est réel, voici les procédures à suivre en cas d’éruption…

P1130100

P1130101

C’est à la fois impressionnant et terrifiant, le volcan Hekla a proximité est toujours actif, se réveille tous les 10 ans environ, et sa dernière éruption remonte à 2000.

Nous décidons de suivre la route 26 jusqu’au bout. A partir de maintenant, ce sont les hautes terres, nous sommes seuls au monde. Ou presque 🙂
Le panneau indiquant la prochaine station service le confirme

P1130104

Les paysages sont grandioses, lunaires!

P1130113

P1130116

P1130118

La fin de la route goudronnée…

P1130119

C’est maintenant!

P1130120

La route 26 devient la F26. Les routes « F » ne sont pas maintenues, et sont accessibles uniquement en 4×4 « spéciaux ». Les autre véhicules, notamment 2 roues motrices de location y sont interdits. Ce qui n’empêchera pas lors du déjeuner de tomber sur un groupe de jeunes Français arrivant des hautes terres avec un petit Suzuki Jimmy en pneus route, qui avaient du appeler les secours car ils se sont embourbés…

Il est toutefois dommage de venir jusqu’ici et de ne pas tester une de ces routes au moins une fois, surtout en Transalp… C’est assez risqué en duo, je m’y aventurerais seul, Valou restant prudemment au bord pour faire des photos 🙂

P1130121

P1130123

C’est assez abrupt, parfois cassant, ça vibre beaucoup. Ca se fait en trail sans souci, mais ce soit être très très fatiguant sur une journée.

P1130129

P1130132

P1130136

Victoire! Même pas tombé! 🙂

P1130138

P1130141

P1130144

P1130147

Nous faisons un détour par une autre route pour admirer un lac d’altitude

P1130155

On en a marre des routes noires de monde et des bouchons 🙂

P1130166

P1130169

Nous retournons ensuite tranquillement à la guesthouse.

P1130173

P1130179

Une magnifique journée, pour moi la meilleure depuis le début du séjour. Valou préfère toujours la journée 10, avec la route du Nord entre Olafjordur et Siglifjordur. Ca ne rends évidemment pas en photo, mais en réalité les paysages et le sentiment d’isolement sont à couper le souffle.
Belle journée, mais aussi frustrante, car on sait que juste derrière se cachent des décors encore plus extraordinaires. On sait qu’on peut y aller, mais il faut ménager la mécanique et on ne peut pas prendre le risque de casser quelque chose en y allant avec un véhicule qui n’est pas préparé à 100% pour ça. Les pneus mixtes montés sur la Transalp font leur job en piste roulante, mais dans les ornières et sur les pistes F, ils sont à leur limite, et surtout pourraient s’abîmer que une grosse pierre. Nous nous promettons de revenir avec un 4×4 🙂
L’air de rien, nous avons fait 240 kilomètres aujourd’hui.

Une réflexion sur “Jour 20

  1. Bah quoi? C’est les mêmes routes que pour passer en Croatie, non ?! Et encore, t’as pas une harley pneus slick !! 😉 bisous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s