Jour 8

Le déluge

Noé devait être Islandais, probablement. Nous avons subi une tempête comme rarement on en a vu. Nous avons fini à 40km/h sur la route principale, la moto inclinée comme pour tourner. Alors qu’on roulait droit. Et pour la pluie, imaginez un karsher de côté, voilà, c’est à peu près ça…

Du coup peu de photos en roulant aujourd’hui…

Nous quittons la guesthouse sous une tempête dantesque. C’est un bel endroit, mais très très très isolé. La « ville » la plus proche est à 40 kilomètres à l’Ouest. Vers l’Est, il faut faire 120km pour retrouver une maison. Vers le Nord, on trouve une autre ville, mais il faut faire 60 kilomètre de piste.
Une adresse à noter, c’est simple, mais chaleureux. http://grimstunga-guesthouse.webs.com/
On reprend la route n°1 vers l’Ouest, sous des trombes d’eau (donc il y a des gouttes d’eau sur l’objectif, c’est « normal »

Traversée de moutons pendant 25 kilomètres. On en a vu en effet, et beaucoup, mais les pauvres étaient tous blottis contre les rochers pour s’abriter du vent.

P1110268

Lire la suite