Jour 5

If you’re going to San Fransisco…

Au programme aujourd’hui, une étape de liaison pas forcément passionnante. Parfois, pour relier des sites dignes d’intérêt, il faut bouffer du kilomètre. Pas le choix.
Première frayeur au moment de démarrer. On s’installe sur la moto, je mets le contact, appuie sur le bouton du démarreur: rien. Oups. Je retente: rien. Fichtre, nous voilà mal… Je sens une sueur froide me gagner rapidement…


Valou demande « il n’y a plus de batterie? ». Je retente: Vroum, ça part instantanément. Alors là, mystère?!?
J’ai compris après coup: il vaut mieux être au point mort pour démarrer. Pour démarrer, il faut débrayer (sécurité très répandue sur les motos), on peut le faire avec la première enclenchée, mais parfois la moto refuse de partir. Il faut donc s’assurer d’être au point mort, ça démarre du premier coup, et ça évite les suées matinales 🙂

Après ce petit coup de stress, nous laissons le Yosemite Park derrière nous

P1050266

P1050269

P1050270

Les cocardes commencent à fleurir un peu partout, le 4 Juillet -fête nationale- approche

P1050274

Après le paysage montagneux du Yosemite, c’est à nouveau l’aridité.

P1050276

P1050278

Ca n’empêche pas de croiser de nombreux vergers, ici des pistachiers.

P1050284

La route se déroule tranquillement sur une highway

P1050295

Alors qu’on s’approche de l’océan, il devrait faire plus frais, mais non, la température est à toujours caniculaire. L’aiguille du tableau de bord indique 100°F, soit 38°C

P1050296

Nous arrivons à Berkeley, célèbre pour son université. Nous faisons une petit pause pour visiter le campus. Le plan

P1050301

C’est aussi grand qu’une ville!

P1050302

P1050303

Les bâtiments sont incroyables

P1050304

Valou joue à l’étudiante US. Il ne manquerait plus qu’elle fasse partie de l’équipe des pom-pom girls 🙂

P1050305

P1050307

Il y a même la police interne

P1050309

Et un beffroi (comme dans le Nord!)

P1050310

P1050312

De nombreuses pelouses permettent de se détendre, ou de réviser à l’ombre d’un arbre

P1050315

La bibliothèque universitaire. Comme en France, mais pas tout à fait pareil, ni de la même taille…

P1050316

P1050317

P1050320

P1050322

Nous croisons de nombreux groupes d’étudiants qui visitent l’université, surement en vue de la rentrée prochaine. Après cette parenthèse, nous reprenons la route, le nombre de voies sur la highway semble indiquer que nous approchons d’une grande ville…

P1050325

Petite pause pour faire un point GPS, nous voulons faire un petit détour pour arriver par le Nord, il y a un truc qu’on ne veut surtout pas louper…

P1050331

Après quelques kilomètres et un détour via Sausalito, une forme familière apparait à l’horizon!

P1050333

P1050338

P1050340

Le voilà enfin devant nos yeux, le Golden Gate!

P1050343

Photo pour immortaliser. Nous avons de la chance, le temps est dégagé, il est très fréquent que la baie soit envahie par le brouillard, et qu’on ne distingue même pas le pont.

P1050346

P1050347

Un petit mémorial dédié à tous les marins

P1050348

P1050349

Et c’est le moment de s’engager sur le pont. A un rythme de sénateur, nous ne voulons pas louper une seule miette de ce moment!

P1050356

P1050358

P1050360

Après le péage du pont, nous arrivons à San Fransisco!

P1050378

Un petit tour par le front de mer. Beaucoup de gens font leur jogging, ça doit être bien agréable dans un tel décor

P1050385

On ne peut pas s’empêcher de contempler le pont, et de prendre encore et encore des photos

P1050389

P1050390

P1050392

Sur la droite, on aperçoit Alcatraz

P1050394

P1050402

Tiens, une 2cv! En plaques Californiennes, la grande classe pour se promener dans San Fransisco!

P1050403

On croise aussi ces drôles de petites voitures, c’est en fait un tour organisé avec audio-guide et GPS. La voiture indique les directions à prendre, et des informations touristiques sont diffusées via l’autoradio. Amusant!

P1050406

Le GPS nous guide sans encombres vers notre hôtel. Nous nous sommes fait plaisir en réservant un Holiday Inn à deux pas des jetées. Ainsi, nous n’aurons plus à toucher à la moto durant ce court séjour à San Fransisco. Vu l’inclinaison des rues, je ne me sentais pas de me balader là dedans avec 400kg à emmener, je pense que j’aurais fini par la mettre par terre. Donc la moto ne bougera plus pendant ces 2 jours.

P1050413

Découverte de la chambre, lit king size, et grand confort!

P1050414

Vue de la fenêtre de la chambre

P1050416

Nous profitons d’être arrivés relativement tôt pour une obligation dont on aura du mal à se passer: la lessive. Nous somme partis avec 5 jours de vêtements, au delà, il faut laver. L’hôtel propose un service blanchisserie, mais cher. Il y a aussi une laverie avec machines et sèches-linge à disposition, nous nous relayons. C’est sympa, on dirait que toutes les vieilles dames du quartier viennent ici. C’est pittoresque!
Mais sn ne résiste pas à l’appel de San Fransisco, quelques minutes après avoir récupérés nos fringues propres, nous voilà partis pour explorer les alentours de l’hôtel.
Quand on dit que les rues sont pentues…

P1050420

P1050421

P1050422

P1050423

Vous ne couperez pas aux clichés touristiques. Ici la Lombart Street

P1050428

P1050430

P1050431

P1050432

P1050435

P1050440

Le célèbre Cable-Car

P1050442

P1050443

Nous descendons jusqu’à son terminus, pour admirer la technique pour lui faire faire demi-tour. Nous ne sommes pas les seuls, et malgré l’heure avancée, il y a encore foule qui attends pour prendre son billet.

P1050446

P1050447

Nous le prendrons un autre jour. L’affiche d’un musée

P1050449

Puis direction Fisherman’s Wharf, quartier portuaire très (trop?) touristique.

P1050450

De petites échoppes vendent de la nourriture à emporter. Ici c’est une clam chowder in bread bowl. Ce n’est pas facile à dire, mais c’est rudement bon.

P1050452

C’est une boule de pain, que le vendeur évide, puis remplit de soupe de palourde. La mie de pain est là pour saucer, et c’est servi avec des croûtons. Ce n’est pas cher, c’est délicieux, et ça vous cale pour la soirée.

P1050453

Le quartier foisonne de restaurants et de boutiques touristiques. Nous avions perdu l’habitude de la foule.

P1050457

Le trajet du jour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s